Vendre en circuit court : quels avantages ?2019-10-14T11:08:08+01:00
Illustration couleurs NOF

Comment créer son Drive Fermier et vendre en circuit court ?

Le concept de drive fermier vous est peut-être encore un peu étranger. Surtout, comment mettre en place ce type de commerce locavore ? Quelles sont les principales étapes pour enfin arriver à créer son drive fermier ? Nous vous expliquons tout !

Créer un drive alimentaire en plusieurs étapes !

Drive fermier : choisir le bon module connecté

La décision est prise : il est temps pour vous de maximiser vos revenus et proposer vos produits frais à un plus grand nombre ! La solution se nomme donc Nature O Frais, spécialiste français des distributeurs automatiques connectés et du développement de la consommation locale.
Et puisqu’il est l’heure de se lancer à 100% dans l’aventure, celle-ci va commencer en priorité par la prise de connaissance des deux boxs alimentaires que nous proposons. Vous pourrez par exemple opter pour :

Le petit module connecté d’une surface de 5m². Il possède de 28 à 52 casiers dirigés et réfrigérés dans lesquels les exploitants peuvent entreposer leurs paniers fermiers.
Le grand module d’une surface de 20m², possédant lui de 86 à 150 casiers automatiques.
À vous de faire votre choix désormais, pour que votre point de vente colle parfaitement avec votre projet de regroupement de l’agriculture locale.

1
EN SAVOIR + SUR NOS MODULES

Choisir son emplacement ?

Comment créer un drive fermier ? En choisissant parfaitement son emplacement !
Comme toute ouverture de commerce, il est essentiel de faire son analyse de marché : tant au niveau des fournisseurs, les agriculteurs eux-mêmes, que des futurs acheteurs pour déterminer l’endroit où mettre son point de vente automatique
La zone de chalandise d’un drive fermier est de quelques kilomètres autour du point de vente ou à 10 min en voiture. La population d’acheteurs se scinde en 2 groupes de consommateurs : les utilisateurs usuels et les utilisateurs occasionnels ou de passage.

2

Les utilisateurs usuels : ce sont ceux qui assurent la rentabilité, la pérennité et la réputation du point de vente automatique. Ils sont fidèles. Le cercle local et la garantie du mix qualité/prix/produits contribuent à la réputation du point de vente automatique.

Les utilisateurs occasionnels : principalement les gens de passage ou les vacanciers.
D’un point de vue confort chiffre d’affaire, le point de vente automatique idéal aura une répartition de 60% d’utilisateurs récurrents et 40% de passage.

Mais cette réparation est liée aussi à d’autre paramètres : temps d’ouverture sur l’année saisonnier ou pas, produits proposés et largeur de gamme. Par expérience l’offre la plus large remporte le plus de succès car elle apporte un service présent à l’année sur une gamme étendue de produits propre à la fidélisation de la clientèle et qui répond à l’approvisionnement type “fond de frigo” du consommateur.

Regrouper l’agriculture locale autour de vous

Quel que soit le créateur du drive fermier (un investisseur, agriculteur local, professionnel de l’alimentation) : ce dernier devra créer un consensus autour de son projet d’épicerie locavore. Car c’est bel et bien cela LA problématique principale : qui dit « locavore », dit forcément « manger local ». Et l’agriculture locale, c’est un panel de producteurs divers et variés, aux produits singuliers.

Pour créer un drive fermier attractif, le producteur démarre avec sa production ainsi que sa gamme, et intègre, selon les besoins, l’offre d’autres exploitants agricoles, pour alimenter au quotidien son drive fermier. C’est l’évolution logique de ce point de vente automatique : qu’il soit capable d’apporter une offre alimentaire locale, avec un réassort régulier. Charge à vous donc de regrouper une belle partie de l’agriculture locale au sein de votre projet.

Venez nous en parler, nous vous accompagnons !

Communiquer autour du drive fermier

Comme nous le disions plus haut : l’emplacement du drive fermier est déjà un premier grand pas vers la reconnaissance de votre épicerie automatique. Mais vous serez certainement d’accord avec nous : il est possible d’aller encore plus loin. De communiquer plus et d’utiliser plusieurs canaux pour envoyer votre message : « Venez manger local, chez nous ! »

Pour cela, Nature O Frais, en plus de la conception des distributeurs automatiques, vous accompagne pour contribuer à la notoriété de votre commerce équitable.
Ainsi, un kit de communication de départ est proposé. Tout comme la création d’une page web dédiée, sur le site de Nature O Frais, qui permettra aux clients de l’entreprise de vous géolocaliser.

Nature O Frais invite également les consommateurs à télécharger son application de drives fermiers géolocalisables. Voici donc un autre accompagnement de choix pour vous !
Nous vous proposons enfin tout un panel d’options de communication et de maintenance activables à tout moment…

KIT N°1

KIT N°2

Quel est la rentabilité d’un distributeur automatique ?